Le sachez tu !? :o Chronique Ă©tymologique et culturelle par Laurence Chalon

Le sachez tu !? :o Petite chronique Ă©tymologique et culturelle par Laurence Chalon

Les articles classés par dates :

lundi 29 novembre 2021

Le sachez tu !? 😼 "La comĂ©die des mĂ©prises" William Shakespeare (1564 -1616) copia Plaute

 Le sachez tu !?

😼 "La comĂ©die des mĂ©prises"
(ou "La comédie des erreurs", dans d'autres traductions).
Ou, quand William Shakespeare (1564 -1616) tout comme MoliĂšre (1622 -1673) , copie l'auteur latin Plaute ( -254 Ă  -184 av. J.-C.)
(Plaute, qui, lui-mĂȘme, s'est inspirĂ© des comĂ©dies grecques ! 😉 )
De toutes les comédies de Shakespeare "La comédies des méprises" est l'une des moins connues.
Voici l'argument :
deux jumeaux, sĂ©parĂ©s Ă  la naissance, se retrouvent par hasard dans la ville d'ÉphĂšse.
Chaque jumeau est flanquĂ© d'un valet, lui mĂȘme jumeau de l'autre valet.
Chaque jumeau va traverser une multitude de quiproquos rocambolesques avant de dĂ©mĂȘler cet imbroglio
Mais le romain Plaute avait lui-mĂȘme Ă©crit une piĂšce comique trĂšs proche, "Les MĂ©nechmes", 1500 ans plus tĂŽt.
Voici l'argument :
Les Ménechmes sont deux frÚres jumeaux : Ménechme et SosiclÚs. Alors qu'ils étaient enfants, Ménechme fut enlevé.
Devenu adulte, MĂ©nechme-SosiclĂšs partit Ă  la recherche de son frĂšre et le retrouva Ă  Épidamme.
Cette quĂȘte est le prĂ©texte Ă  de nombreux quiproquos comiques dus Ă  leur ressemblance.
De la mĂȘme façon, Jean de La Fontaine (1621-1695) s'est grandement inspirĂ© des fables du grec Esope (VII – VI siĂšcle av. J.-C.)
VoilĂ  : il faut se l'avouer, les gĂ©ants de la littĂ©rature classique n'ont pas hĂ©sitĂ© Ă  s'inspirer, si ce n'est parfois mĂȘme Ă  plagier, les auteurs anciens grecques et latins aujourd'hui oubliĂ©s .
Ci-dessous :
Affiche anglaise pour la piĂšce "Comedy of errors"
TOUS DROITS RÉSERVÉS © 2019
Cette Ă©tymologie, et plus de 400 autres articles,
est Ă  retrouver sur :
- ma page Face Book : " Le sachez tu !? đŸ“· "
- et sur mon blog :