Cours de DANSES COUNTRY en Bourgogne 21 et 71 CONNECTION 71 Chalon sur saone

Danse COUNTRY CONNECTION 71 :
Le vendredi 20h30-22h30
GERGY 71 Saone et Loire
Chalon sur Saone nord, Beaune sud
Salle des fetes
ou salle villeneuve 150 route Virey à Gergy

Le lundi 20h30 à 22 h
cours de danse débutant :
salle villeneuve, 150 rte Virey Gergy

Renseignements : 06.72.44.00.12.
Face book : Country Connection 71
seance d' essai gratuite
Cotisation annuelle : 25€

Les articles classés par dates :

dimanche 6 décembre 2020

Holocauste (entier+ brûlé) Shoah ( anéantissement), génocide (race+tuer): quelle nuance ?

 Le sachez tu !?

😮 Holocauste vient du grec ὁλόκαυστος (olókafstos) composé de ὅλος "entier" + καύστος, brûlé. En effet, les grecs croyaient que les Dieux, qui habitaient le ciel, se nourrissaient juste de l'odeur des offrandes, raison pour laquelle il fallait brûler entièrement l'animal sacrifié.
Le parfum, (littéralement "par la fumée") était la nourriture des Dieu, offerte lors de sacrifices propitiatoires, sacrifices destinée à rendre les Dieux "propices" et cléments.
Dans la tradition juive, le terme holocauste apparait également dans la Thora, pour désigner des sacrifice propitiatoires, comme par exemple le sacrifice que Noé fait à Dieu pour le remercier de l'avoir sauvé des eaux.
Holocauste prend le sens de massacre de Juifs et remplace le terme " génocide " surtout à la suite de la diffusion de " Holocauste ", série américaine diffusée en 1978 sur NBC et en 1979 sur Antenne 2.
Holocauste est le terme utilisé par les anglo-saxons.
Cependant, compte tenu de son sens initial de " sacrifice fait pour plaire à Dieu ", holocauste est considéré par les Juifs comme un grave contresens.
Depuis 1951, et à la suite d'une décision de la Knesset (parlement israélien), les juifs préfèrent le terme hébreu " Shoah " qui vient de la Thora et signifie " catastrophe, anéantissement ".
En France, à la suite de cette décision et surtout à la suite de la diffusion du film " Shoah " de Claude Lanzmann en 1985, ce terme supplante alors définitivement "holocauste" et supplante également le terme " génocide ", galvaudé par Brigitte Bardot parlant du massacre des bébés phoques.
Génocide vient du grec γένος, génos (race) et -cide du latin caedo (tuer).
Il faut noter que dans les camps, mourraient également les tziganes, les homosexuels, les témoins de Jéhova, prisonniers de droits communs, malades mentaux, etc...
En réalité, le terme français adéquat devrait être " judéocide " (génocide de personnes de confession juive), néologisme proposé en 1988 par l'historien juif Arno Joseph Mayer.
Selon Simone Veil : " Le fait même que chaque pays ait sa dénomination propre, Shoah en France, Holocaust aux États-Unis, Endlösung ou Vernichtung en Allemagne, prouve que les interrogations diffèrent selon les débats et les enjeux nationaux ".
Pour illustrer " sacrifice " ou " Holocauste ", voici " Le sacrifice d'Abraham " daté de 1603, oeuvre du Caravage (1571–1610) exposée à la Galerie des Office à Florence.
Ce grand tableau mesure 1,35 m de long par 1,04 m de haut.
L'ange de Dieu retient, in extremis, le bras d'Abraham sur le point d'immoler son fils unique qu'il a lié sur l'autel, et lui indique le bélier qui doit prendre sa place.
( Genèse) " L’ange dit : N’avance pas ta main sur l’enfant, et ne lui fais rien ; car je sais maintenant que tu crains Dieu, et que tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique ".
Il faut remarquer la bouche ouverte d'Isaac, qui semble hurler de terreur alors qu'il comprend que son père va l'égorger.
Tout finira bien puisque ( toujours selon la Genèse )
"Abraham leva les yeux et vit un bélier ( à droite sur le tableau ) retenu par les cornes dans un buisson.
Il alla prendre le bélier et l'offrit en holocauste à la place de son fils."
Si pour juif et chrétiens, le fils d'Abraham sauvé est commémoré lors de de l'agneau aux herbes mangé à " Pessah " et " Pâques " chrétienne, en revanche, pour la tradition musulmane, ce fils est Ismael, fils de la servante Agar et commémoré par un mouton, lors de l'Aïd El Kebir.
Cependant, ce nom n'est spécifié ni dans le Coran, ni dans les Haddiths.
Merci à Laurent qui m'a passé cette " commande " ! 😉
TOUS DROITS RÉSERVÉS © 2019
Cette étymologie, et plus de 260 autres articles, est à retrouver sur :
- ma page Face Book " Le sachez tu !? 📷 "
- et sur mon blog :